Vous êtes ici

Partenariats et accords de cooperation

Les accords de Coopération

 

Ceux-ci ont été signés aux dates et lieux ci-après :

ACCORDS ANCIENS

Port Autonome d’Abidjan/Office National des Ports du Cameroun, accord signé le 12 Septembre 1990 à Douala ;

Port Autonome d’Abidjan/Port Autonome de Nouakchott (Mauritanie), accord signé le 20 Décembre 1991 à Abidjan ;

Port Autonome d’Abidjan/Port Autonome de Bordeaux (France), accord signé le 19 Mai 1993 à Abidjan ;

Port Autonome d’Abidjan/Port Autonome de Marseille (France), accord signé le 22 janvier1996 à Abidjan, puis renouvelé le 30 Mai 2002 ;

Port Autonome d’Abidjan/Port d’Amsterdam (Hollande), accord signé le 18 Mars 1996 à Abidjan ;

Port Autonome d’Abidjan/Port Autonome de Californie (Californie, USA), accord signé le 14 Novembre 1998 à San Francisco (USA) ;

Port Autonome d’Abidjan/Autorité Portuaire de Houston (USA), accord signé le 14 Novembre 1999 à Abidjan.

 

ACCORDS RECENTS

Port Autonome d’Abidjan/Port de Bilbao (Espagne), accord signé le 28 Avril 2004 à Bilbao ;

Port Autonome d’Abidjan/Port de Vigo (Espagne), accord signé le 29 Avril 2004 à Vigo ;

Port Autonome d’Abidjan/Port de Tarragone (Espagne), accord signé le 30 Avril 2004 à Tarragone ;

Port Autonome d’Abidjan/Autorité Portuaire de Las-Palmas ( Iles Canaries), accord signé le 29 Octobre 2004 à Las-Palmas ;

Port Autonome d’Abidjan/Port Autonome de Guadeloupe (Iles françaises), accord signé le 03 juin 2005 à Pointe-Noire ;

Port Autonome d’Abidjan/Office d’Exploitation des Ports (ODEP, Maroc) accord signé en Mars 2006 à Casablanca (Maroc).

 

ETAT D’EXECUTION DES ACCORDS

Accords anciens

Jusqu’à ce jour, les différents comités inter-portuaires qui devraient être mis en place pour veiller à l’application du contenu des anciens accords n’ont malheureusement pas été installés. C’est dire donc que les objectifs assignés n’ont pu être atteints.

Accords récents

De tous les comités inter-portuaires qui devraient être installés dans le cadre des accords et protocoles récents, seul celui de Las-Palmas (Iles Canaries) signé avec le Port Autonome d’Abidjan a pu être officiellement mis en place à Abidjan en Décembre 2004 ; cependant il n’a pas fonctionné en raison du désintéressement affiché au dernier moment par le port espagnol.

 

Perspectives

Concernant particulièrement les ports espagnols avec lesquels le Port Autonome d’Abidjan a signé quatre accords et protocoles de coopération dans la même année 2004, des courriers

de relance ont été adressés au cours de l’année 2005 aux ports concernés dans l’espoir certain d’installer les comités interportuaires chargés de veiller à l’application du contenu

des accords et protocoles. Malheureusement, jusqu’à ce jour, aucune suite favorable n’a été accordée. Quant aux autres accords de coopération internationale, leur réactivation se fera par

phases successives dans les années à venir. En dépit de cet état de faits, nous projetons aussi, dans le cadre de la diversification de nos partenaires et de la promotion de l’image

du Port Autonome d’Abidjan, de signer si possible de nouveaux accords de coopération notamment avec des ports asiatiques (Shanghai et Hong Kong) qui sont indubitablement

en plein essor.

 

Coopération Portuaire Sous-Régionale et Internationale

Le Port Autonome d’Abidjan, dans sa quête permanente de maintenir d’une part son statut de grand hub et d’autre part, d’être toujours au fait de l’actualité maritime et portuaire, entretient des relations de coopération avec des associations portuaires dont il est membre titulaire et auxquelles il paie régulièrement ses cotisations annuelles, qui elles même (cotisations) sont désormais calculées sur la base du tonnage annuel réalisé. Ces associations portuaires peuvent être classées en trois grands groupes à savoir : Les associations sous régionales, régionales  et internationales.

 

Au titre des associations portuaires régionales

Une seule nous préoccupe à savoir : l’Association de Gestion des Ports de l’Afrique de l’Ouest et du Centre (AGPAOC). Elle a été crée en 1982 de la volonté commune des ports de l’Afrique de l’ouest et du centre de fédérer toutes leurs synergies et de parler d’une voix unique au plan sous-régional. Son siège est à Lagos (Nigeria), son président est le Directeur général du Port Autonome d'Abidjan. L’actuel secrétaire général est le ghanéen Mickael LUGUDJE élu pour un mandat de quatre ans à la suite du 35ème Conseil Annuel. Le Port Autonome d’Abidjan est membre titulaire et membre du comité directeur de l’AGPAOC.

 

Au titre des associations sous-régional

Le Port Autonome d’Abidjan, de part sa position de membre de l’AGPAOC, est de facto membre de l’Association Panafricaine de Coopération Portuaire (APCP), qui est l’organisation panafricaine qui coordonne les activités des trois entités portuaires sous-régionales que sont AGPAOC, AGPAEA et UAPNA. L’APCP a fait sa première rentrée publique en 2001 à Abidjan à l’occasion du cinquantenaire du PAA. Sa présidence est assurée de manière rotative par les trois associations sous-régionales.

 

Au titre des associations internationales

Le Port Autonome d’Abidjan est membre titulaire des trois associations suivantes :

Association Internationales des Villes et Ports (AIVP) crée en 1988 au Havre en France ;

Association Internationale pour la Manutention et le Transport des Marchandises (ICHCA International section Afrique Canaries).

Association Internationale des Ports et Rades (IAPH) créée en 1955 à Los Angeles et dont le secrétariat général est au Japon.

 

Coopération avec les Institutions nationales

En attendant la signature de protocole de coopération, le Port Autonome d’Abidjan entretient

des relations avec les institutions ci-dessous :

  • Le Département Europe du Ministère des Affaires Etrangères ;
  • Le Département Asie- Moyen Orient du MAE
  • Le Département Afrique du MAE
  • La Chambre de Commerce Américaine (CCA)