Vous êtes ici

lexique maritime

    A
Acconage activitté de manutention bord des navires
Acconier Entreprise de manutention maritime qui assure notamment le chargement ou le déchargement des navires.Le terme anglais équivalent est Stevedore
Accostage Amarrage d'un navire le long du quai
Affrètement

Location du navire. L'affrètement porte sur l'usage et la jouissance du navire par l’affréteur (le "fréteur" met le navire à disposition de l’affréteur).

Agent maritime (ou consignataire) (shipping agent)

Voir consignataire

Alliance

Accord conclu entre les armateurs sur les principales routes maritimes mondiales.

Amarrage

Opération consistant à attacher le navire aux bollards du quai au moyen de cordages (amarres).

Appontement

Plateforme fixe ou flottante permettant aux bateaux de s'accoster ou de s'amarrer dans les ports, les rivières ou les estuaires soumis à la marée.

Armateur, Armement (shipping company)

Personne physique ou morale qui arme et exploite le navire, en tant que propriétaire ou locataire

Arrimage (stowage)

Mise en place de la cargaison à bord du navire de façon à assurer la conservation de la marchandise, la sécurité du navire et la desserte aisée des ports d'escale. Le Capitaine établit un plan d'arrimage (cargo plan) qui indique l'emplacement des marchandises à bord du navire.

Aussière

Gros cordage servant à l’amarrage des navires.

Avaries

Dommages subis par le navire ou sa cargaison.

Avitaillement (shipchandler

Activité consistant à la fourniture de combustibles et de vivres nécessaires à bord d’un navire pour l’exécution d’un transport.

   B

Balisage

Ensemble des bouées et dispositifs divers signalant les obstacles ou indiquant le chenal d'accès des navires.

Ballast

Double fond des navires utilisé pour stocker du combustible (fuel ballast tank) et pour lester le navire ou en modifier l'assiette (water ballast).

Barge (chaland)

Bateau fluvial ou maritime parallélépipédique sans moyen de propulsion.

Bay-plan (plan de chargement)

Plan donnant les renseignements sur chaque conteneur dans chaque cellule.

Bollard

En acier moulé, le bollard est la borne qui sert à fixer à terre les amarres d'un bateau au port. On l'appelle aussi bitte d'amarrage.

BOT (CET)

Build Operate and Transfer (Construire Exploiter et Transférer) : forme de partenariat dans laquelle le concessionnaire réalise lui-même l’ouvrage, puis il l’exploite pendant une période convenue avant de le rétrocéder au concédant.

Bouée

Dispositif flottant installé sur le plan d’eau pour indiquer leur chemin aux navires.

   C

Cabotage maritime (Short Sea Shipping)

Navigation sur de courtes distances à proximité des côtes, soumise aux règlements nationaux des pays concernés.

Cale

Compartiment du navire placé sous le pont inférieur et destiné à contenir les marchandises.

Car Ferry

Navire transportant les passagers et leurs véhicules. Les véhicules entrent dans le navire par une porte ouvrant directement sur le garage.

Chaland citerne

Chaland destiné au transport en vrac de liquides.

Chargeur (shipper)

Personne (propriétaire ou non de la marchandise) qui expédie la marchandise.

Chariot cavalier

Chariot mobile de parc monté sur des pneumatiques qui enfourche le conteneur pour le soulever, le déplacer ou le gerber, se déplaçant sur une surface plane et renforcée

Chenal d'accès

Chemin aménagé sur le plan d’eau et balisé pour le passage des navires.

Clinker

Constituant du ciment

Coffre

Dispositif flottant sur le plan d'eau pour amarrer les navires

Compagnie maritime

Transporteur maritime.

Compte d'escale

Facture adressée à l'armateur et reprenant toutes les prestations fournies pour son compte lors de l'escale de son navire.

Conférence maritime

Groupement d’armateurs desservant les mêmes lignes, ayant conclu entre eux des accords de tarif, de trafic, d’organisation des dessertes, dans le but de maîtriser la concurrence.

Connaissement (bill of lading)

Titre représentatif de la marchandise lors d’un transport maritime, tenant lieu de reçu de ce que l’armement charge à bord du navire. Il donne une description de la marchandise.

Consignataire Mandataire représentant l’exploitant du navire (armateur ou affréteur) dans toutes les fonctions de l’armement, dans le port d'escale du navire. Il organise l'escale, recrute le fret, délivre la marchandise, assiste le Capitaine et l'équipage dans l'accomplissement de toutes les formalités relatives à l'escale. Il est rémunéré par des commissions sur fret et des honoraires de consignation (agency fees).

Conteneur (container)

"Boîte" généralement métallique et de forme parallélépipédique, aux dimensions normalisées, pour le transport des marchandises diverses, solides ou liquides et pouvant être manutentionnés de manière interchangeables sur les camions, les wagons, les barges et les navires. Il en existe de différentes tailles mais les conteneurs les plus couramment utilisés sont ceux de 20 pieds et 40 pieds. Il existe de nombreux types de conteneurs dont les principaux sont : • Le conteneur pour usage général, • Le conteneur réfrigéré, • Le conteneur à toit ouvert (open top), • Le conteneur-citerne.

Corridor de transit

Itinéraire choisi par le chargeur des zones éloignées des côtes et qui comprend le port et l'itinéraire de pré et post acheminement empruntés

   D

Darse

Bassin rectangulaire équipé de quais pour l’accostage des navires.

Déballastage

Opération consistant pour un navire, à vidanger les compartiments (ballasts) de l'eau de mer dont il les a rempli pour s’alourdir pendant ses voyages à vide.

Défenses

Dispositifs accrochés au quai pour protéger les navires à l'accostage.

Dégroupage

Dispersion des marchandises à l'arrivée à destination des différents destinataires (voir groupage).

Déhalage

Déplacement d'un navire le long du quai au moyen de ses amarres.

Dépotage (stripping)

Action de vider un conteneur de son contenu.

Détournements de trafic

Phénomène par lequel des trafics expédiés par des chargeurs d'un pays ou destinés à ceux-ci transitent par un port étranger.

Digue

Une digue est un remblai aménagé pour bloquer ou dévier un courant d'eau

Docker

Ouvrier portuaire qui charge et décharge le navire.

DOOR TO DOOR (Porte à porte)

Se dit d'un conteneur rempli (empoté) sur le lieu de production de la marchandise (usine) pour être vidé (dépoté) sur le lieu d'utilisation.

DOOR TO PIER (Porte à quai)

Se dit d'un conteneur rempli (empoté) au lieu de production de la marchandise (usine) pour être vidé (dépoté) au quai du terminal.

Dragage

Opération qui consiste à creuser ou à enlever les sédiments (sable, boue…) au fond des bassins ou des chenaux afin d'améliorer ou de maintenir les profondeurs de l'eau

Drague

Engin servant au dragage des fonds marins ou lagunaires

Duc d'albe

Faisceau de poteaux de bois, de tubes d’acier de blocs de ciment ancrés dans le fond des bassins ou des chenaux, sur lequel un navire peut s’amarrer ou s’appuyer.

   E

E.T.A. (Estimated time of arrival)

Date et heure prévues d'arrivée du navire au port d'escale (si on ne précise pas G.M.T. c'est qu'il s'agit du temps local).

E.t.c. (empty transcontainer)

Conteneur vide.

E.T.S. (Estimated time sailing)

Date et heure prévues pour le départ (voir E.T.A.).

Ecoutille (hatch)

Ouverture dans le pont d'un navire et servant généralement à l'embarquement et au débarquement des marchandises. On emploie souvent à tort, comme synonyme, le mot panneau qui est la fermeture de l'écoutille (hatch cover).

Elingue (sling)

Câble métallique utilisé par les engins de levage pour saisir les colis et les manipuler.

Empotage (stuffing)

Processus qui consiste à remplir un conteneur de fret avant son expédition par voie terrestre ou maritime.

Evitage (bassin d'eau)

Plan d’eau suffisamment vaste pour permettre à un navire de tourner

   F

Fascinage

Technique consistant à poser des fagots de branchages, d’osier tressé au fond de l’eau ou sur les berges en vue de les protéger contre l’ensablement ou l’érosion.

FCL (Full Container Load)

Conteneur complètement chargé pour un transport de domicile à domicile. La compagnie maritime n'intervient pas dans l'empotage et le dépotage de la marchandise.

Feeder (navire nourricier, navire collecteur)

Navire de taille relativement petite permettant l’éclatement, sur différents ports, d’une cargaison apportée dans un port principal par un gros navire faisant peu d’escales, et inversement, collectant les marchandises dans les ports secondaires pour les assembler dans le port principal.

Feedering (feederisation)

Organisation de lignes de feeders (collecte et redistribution des marchandises par des navires feeders).

Flat (conteneur)

Conteneurs ne comportant que le plancher et les montants et pouvant être empilés quand ils sont vides.

Fortune de mer (Perils of the sea)

Accident de toutes natures survenant en mer au navire et aux marchandises transportées.

Frais de manutention (Handling Charges)

Frais consécutifs aux différentes manipulations subies par les conteneurs dans les dépôts ou terminaux.

Fret (freight)

FRET (Freight) : Coût du transport d'une marchandise en particulier par mer. Il est payable soit d'avance (freight prepaid), soit à destination (at destination ou freight collect). Le faux fret (deadfreight) est l'indemnisation de l'armateur par un chargeur qui a retenu la place mais n'a pas remis la marchandise. Il peut y avoir des surfrets (voir ce mot). Le fret désigne également la marchandise elle-même qui est embarquée sur le navire.

Frètement

Mise en location du navire par son propriétaire ; parallèle d’affrètement, prise en location d’un navire.

Froment

Blé

   G

Gare de triage

Toute aire à ciel ouvert pour l'assemblage du fret d'exportation ou pour le placement de fret d'importation attendant du transport intérieur.

Gerbage (Stacking)

Gerbage (empilage) de conteneurs l'un sur l'autre. La hauteur de gerbage est le nombre de conteneurs superposés.

Groupage (loading)

Action consistant à grouper des envois de marchandises pouvant provenir de différents chargeurs, par exemple groupage de colis isolés dans un conteneur

Grue de bord

Voir Mât de charge

Grue sur pneumatiques (RTG - Rubber Tyred Gantry)

Grue mobile sur pneus utilisée pour le mouvement et le positionnement de conteneurs dans un parc à conteneurs. Ce type de grue peut aussi servir à charger et décharger des conteneurs transportés par train.

Grutier (crane operator)

Conducteur des engins de manutention : grues, portiques.

Gypse

Intrant du processus de fabrication du ciment

   H

Halle de tri et de criée

Hangar de tri et de vente du poisson de la pêche locale.

Hinterland

Zone géographique d'influence économique ou arrière-pays commercial d’un port.

Hub portuaire

Plate-forme portuaire de transbordement où s'organisent les correspondances des marchandises, en général conteneurisées.

   I

Intermodalité

Mise en oeuvre successive de plusieurs modes de transport à l’aide de moyens permettant d’éviter les ruptures de charge.

  J

Jauge (tonnage)

Mesure officielle des capacités intérieures des navires. L'unité est le tonneau de jauge (gross ton, register ton). On distingue : 1 - jauge brute totale (gross tonnage) qui est la capacité interne du navire et de ses superstructures. 2 - jauge brute proprement dite (gross register tonnage T.J.B / G.R.T.) qui est la capacité du navire au-dessous du pont. 3- la jauge nette (net register tonnage T.J.N / N.R.T.) qui est la capacité utilisable pour des marchandises.

Juste à temps (just in time)

Organisation de la production en flux tendus visant à minimiser les stocks.

   
   L

Lamanage

Opération consistant à l'amarrage, le déhalage ou le largage des amarres du navire.

Lamaneur

Professionnel qui assure l'activité de lamanage.

Largage

Opération consistant à détacher les amarres du navire qui doit appareiller.

LCL (Less than Conteneur Load)

Conteneur non rempli par un même client. Un conteneur LCL est composé de lots de différents clients qui partagent la même origine et la même destination. Cette modalité est utilisée normalement lorsque les lots de marchandises n'ont pas un volume suffisant pour utiliser un conteneur complet (FCL). Dans ces cas, elles sont consolidées à l'origine dans un conteneur par un opérateur logistique, pour ainsi économiser les frais. A l'arrivée à destination, les marchandises sont déconsolidées à nouveau avant d'être remises aux différents clients.

Lest

Poids mort (eau, gueuses de fonte, sable, etc...) assurant la stabilité du navire d'où l'expression navire sur lest = navire vide ou, mieux, lège. Lester = mettre du lest.

Lift on-lift off (lo/lo)

Technique de manutention verticale consistant au transfert de marchandises à bord du navire et vice-versa à l'aide de grues à quai ou d'équipement du navire. Désigne également certains navires modernes à manipulation verticale pour colis pré élingués, avec larges panneaux et sans traînage à bord

LIGNE DE CHARGE (Load line)

Inscription peinte sur la coque et approuvée par la société de classification marquant la ligne de flottaison que le navire chargé ne doit pas dépasser. On l'appelle encore marque de franc-bord.

Ligne régulière

Service assuré par une compagnie maritime, ses navires assurant la liaison organisée selon un calendrier régulier entre des ports déterminés. (par opposition aux navires affrétés ou " tramping ").

Ligne-mère

Ligne maritime principale, généralement assurée par de gros navires (voir navire-mère).

Llyods register

Bureau britannique de classification. Désigne le registre international qui répertorie tous les navires fabriqués dans le monde, ainsi que leurs principales caractéristiques.

Longueur hors tout (LHT)

Mesure linéaire d'un navire, de l'avant à l'arrière.

   M

Magasin-cale

Magasin de stockage des marchandises généralement situé non loin des quais

Manifeste

Etat récapitulatif des connaissements couvrant les marchandises chargées sur un navire.

Marchandises conteneurisées

Marchandises transportées dans un conteneur.

Marchandises diverses (general  cargo)

 Marchandises composées de colis divers par opposition au vrac liquide et solide.

Marin

Toute personne qui s’engage envers l’armateur pour servir à bord d’un navire. L’équipage est composé  d’officiers et des personnels d’exécution.

Mat de Charge (Grue de Bord) Equipement de levage installé sur le navire et lui permettant de manipuler la cargaison par ses propres moyens.
Mille nautique ou mille marin Mesure de distance maritime d'environ 1852 m. Appelé aussi nautique, il correspond à la minute du méridien. Le 1/10 de mille est l'encablure (a cable lenght) : 185 m.
Minoterie Usine de fabrication de farine (moulin).
Môle Terre-plein entre deux darses.
Mouillage Le mouillage est un terme de marine qui désigne à la fois un abri sûr pour un navire, mais aussi la manœuvre pour mouiller l'ancre.
Mouillage sur coffre Le mouillage qui s'effectue sur coffre
Multimodalité Utilisation successive de plusieurs modes de transport pour transporter une marchandise d'un point à un autre.
   N
Nautique Voir Mille nautique
Navire " panamax Navire dont la largeur permet le franchissement du canal de Panama.
Navire " post-panamax " Navire dont les dimensions, supérieures à 32 m en largeur et de plus de 11 m de tirant d’eau, l’empêchent de transiter par le canal de Panama.
Navire cargo Navire servant au transport de la marchandise sous diverses formes.
Navire citerne

Navire spécialisé dans le transport de produits liquides en vrac (produits pétroliers, Produits chimiques, gaz, vin, huile, …)

Navire de ligne ligne Navire effectuant des lignes régulières.
Navire nourricier , navire collecteur voir feeder.
Navire polyvalent (Cargo polyvalent)
Navire non spécialisé peu spécialisé destiné au transport de marchandises (marchandises diverses, emballées ou non, en sacs, en vrac, en conteneurs, des voitures, des produits manufacturés, etc. ainsi que des marchandises emballées dans des formats non conventionnels)
Navire porte-conteneurs

Navire spécialisé pour le transport des conteneurs.

Navire RORO ou Roulier Mode de transport utilisant des navires munis de rampes d'accès à l'intérieur (placées à l'arrière ou sur le côté) et permettant le chargement et le déchargement de matériel roulant et fret sur remorques.
Navire tanker ou pétrolier Navire citerne spécialisé dans le transport de produits pétroliers
Navire tramping (tramp)

Par opposition au navire de ligne régulière, navire sans itinéraire fixe dont les destinations varient suivantes disponibilités de cargaisons embarquées ou à embarquer.

Navire vraquier Il exploite généralement un contrat d'affrètement et peut faire escale dans n'importe quel port du monde, au gré des offres de chargement.
Navire-mère Navire spécialisé dans le transport de marchandises en vrac (minéraux, céréales, etc...).
Nez de quais Long courrier transocéanique, naviguant sur des lignes-mères, faisant peu d’escales et mis en correspondance avec des navires plus petits pour des transbordements, voir feeder.
Noeud Partie supérieure du quai située côté eau.
Nœud ou point nodal Unité marine de vitesse correspondant à un mille marin par heure (soit 1852m/h).
   O
Overpanamax

ou Post-Panamax Se dit d'un conteneur dont le toit est ouvert.

   P
Palan Qualifie un navire dont la largeur ne permet pas le franchissement du canal de Panama (environ 60 000 TPL et 42 m de large). Qualifie également un équipement de manutention adapté aux navires overpanamax.
Palanquée voir "sous-palan".
Palonnier (spreader) Colis de marchandises groupées manipulé à l'aide d'une élingue, d'un palan ou un filet pour être chargées ou déchargées.
Panneau

(Hatch cover) Dispositif suspendu à un appareil de levage tel que portique, grue, chariot-élévateur, qui permet l’accrochage et le levage d’une charge nécessitant des prises multiples. Ex : prise de conteneur.

Passe d’entrée du Canal de Vridi Débouché en mer du canal de Vridi.
Pavillon (flag) Pays d’immatriculation d’un navire.
Pétrolier

(tanker) Navire citerne spécialisé dans le transport des hydrocarbures liquides.

Pilotage Le pilotage consiste dans l’assistance donnée aux capitaines par des personnes qualifiées (les pilotes) pour la conduite de leurs navires lors mes manœuvres d’entrée et de sortie du Port d’Abidjan, ainsi que lors de leurs mouvements dans les eaux du Port d’Abidjan.
Pilote Professionnel

qui assiste et conseille le capitaine dans les mouvements d’entrée et de sortie du port.

Pilotine Vedette utilisée pour emmener le pilote à bord du navire à assister ou pour le ramener à la station de pilotage après la manœuvre.
Pipelines Conduite utilisée pour le transport de produits liquides (hydrocarbures, vins, huiles …)
Pleine mer moyenne (HMM) Niveau moyen le plus élevé que l'eau atteint lorsque la marée monte.
Pontée (Deck load) Marchandises chargées sur le pont donc exposées aux intempéries.
Port de marché Port qui assure le transit de marchandises depuis ou vers son arrière-pays, par opposition à un port de transbordement.
Port sec Site intermodal à l’intérieur des terres qui propose les services d’un port : manutention, entreposage…
Porte-barges Navire transportant des barges d'un type donné et chargées de marchandises à acheminer ensuite dans les ports fluviaux.
Portique Grue sur rails servant au chargement et au déchargement de conteneurs et de colis lourds.
Portique " over-panamax Portique aux dimensions adaptées à celles d’un navire post-panamax
Post-panamax Aire réservée à l'accueil du navire le long du quai.
Pré et post acheminement Voir overpanamax.
Pré et post acheminement Transport terrestre pour acheminer une marchandise de son lieu d’origine jusqu’au port maritime et du port maritime à son lieu de destination.
Préélinguage

Technique de manutention qui consiste à regrouper des marchandises en charges unitaires prêtes à être chargées par l’intermédiaire d’un palonnier.

   R
Rades foraines Bassins ou havres naturels (souvent embouchures des fleuves) utilisés par le passé par les navires pour le mouillage et pour effectuer leurs opérations commerciales
Reefer

Navire ou conteneur frigorifique. Transportant ou Contenant des marchandises sous température contrôlée.

Remorquage Activité qui consiste, grâce à des remorqueurs, à assister le navire pendant les manœuvres d’entrée, d’accostage et de sortie du port, en le poussant ou en le tirant
Remorqueur (tug) Navire de servitude de petite taille mais puissant, utilisé pour tracter, pousser ou guider les plus gros navires lors de certaines manœuvres dans le port notamment les manœuvres d’entrée, de sortie et d'accostage.
Roll on-Roll off (RO/RO) Voir navire roulier
Rupture de charge Passage d'une marchandise d'un mode de transport à un autre.
   S
Saisissage (lashing) Amarrage solide de la cargaison sous la responsabilité du Capitaine, en vue de la traversée.
Service de ligne Voir navire de ligne
Shift Vacation d'une équipe de dockers Le shift, ou travail en shift, est un travail portuaire sans interruption. Sa durée est variable suivant les ports de 6 à 8H d'affilée.
Slops Les slops sont des déchets maritimes, des boues et autres impuretés qui restent au fond des citernes des navires
Slot Emplacement destiné à recevoir un conteneur sur un navire porte-conteneurs, susceptible de faire l’objet d’une location forfaitaire.
Sous-palan A l'embarquement, la marchandise est amenée aux frais du chargeur à l'aplomb des crochets du palan de chargement. Au débarquement, le réceptionnaire prend la marchandise sous le crochet du palan. En général la marchandise enlevée sous-palan est directement sortie du port,
Soutage Opération de fourniture de combustibles (charbon, fuel, gasoil) nécessaires à la marche du navire.
Spreader

Palonnier rectangulaire pour manipuler des conteneurs. Voir Palonnier,Staries voir Surestaries.

Statement of facts Rapport d'escale adressé par l'agent à l'armateur. C'est le relevé chronologique des opérations de chargement ou de déchargement permettant le calcul des surestaries ou de la dispatch sur le time sheet.
Stevedores Dans les ports du Nord, entrepreneurs de manutention maritimes responsables (contrairement à l'acconier de Méditerranée) des manipulations (chargement, déchargement, etc...) des marchandises.
Surestaries Dans les contrats d'affrètement, le navire dispose d'un certain délai appelé jours de planche ou staries pour les opérations de manutention de la cargaison. S'il le dépasse, il est dit en surestaries et les chargeurs doivent payer à l'armateur ou à l'affréteur des pénalités (appelées aussi surestaries) calculées à X...par jour et au prorata par heure. Le temps perdu est constaté par le time sheet (Feuille de temps).
Surfret Supplément majorant le fret en fonction de l'encombrement des ports, surfret d'encombrement (congestion charge), de l'élévation du prix du combustible, surfret combustible (bunker surcharge) etc...
  T
T.E.U Twenty feet Equivalent Unit ou Equivalent Vingt pieds (EVP)
Tanker Navire citerne.
Tare weight (tare) Poids du conteneur vide.
Tc (transconteneur) Conteneur de 20', 30', 35', 40'.
Terminal Espace constitué d'un quai et d'un terre-plein aménagés spécialement pour recevoir, manipuler, stocker et évacuer une catégorie de marchandise donnée (conteneurs, hydrocarbures, etc ...
Terre-plein Surface horizontale aménagée (dalle, bitume, pavé...) servant à la manutention et au stockage de la marchandise dans le port.
Time sheet (Feuille de temps) Fiche tenue par l'acconier et récapitulant le décompte des opérations effectuées sur le navire à quai (heures d'arrivée du navire, temps de travail, heure de début des opérations, détails des quantités de marchandises manutentionnées, temps d'arrêt de travail, etc...).
Tirant d'air

Distance entre le niveau de l'eau et le niveau le plus haut du navire au-dessus de l'eau en comptant les mâts de charge, etc. Hauteur hors tout. Il est utile à savoir quand le navire est appelé à passer sous des ponts.

Tirant d'eau (draft) Pour un navire : hauteur entre la ligne de flottaison d'un navire et le niveau inférieur de la quille (partie la plus basse du navire). Pour un plan d'eau : c'est la distance à la verticale entre le niveau de l'eau et le fond de l'eau; c'est la profondeur minimum nécessaire pour que le navire flotte. Il s'exprime en pieds ou en mètres.
Tjb Voir jauge
Tjn Voir jauge
Tonne ou tonne métrique Tonne ou tonne métrique: 2 204,6 livres.
Tonneau de jauge (Register ton) 2,83m3 ou 100cft. Voir Jauge.
Tonnes de port en lourd

(TPL) Le poids maximal pouvant être chargé à bord d'un navire,incluant le fret, le ballast et les provisions de bord.

Trafic "ro-ro" " Trafic transporté par des navires RORO.
Trafic de transbordement Marchandises en provenance d’un pays étranger débarquées dans un port donné et rembarquées sur un autre navire pour leur port de destination finale.
Trafic de transit Désigne généralement le trafic passant par un port et qui est à l'origine ou à destination d'un pays sans littoral. Ce trafic emprunte d'autres modes de transport (routier, ferroviaire, fluvial…) pour le pré ou post acheminement au port.
Transbordement

Transbordement Le transbordement est l’opération qui consiste transférer la marchandise d’un premier navire à un second navire qui se charge du transport vers la destination finale. Le transbordement s’effectue généralement via le quai, dans un port tiers différent du port d’embarquement et du port de destination finale.

Transit time durée de séjour Durée de passage d’un navire ou d’une marchandise dans un port.
Transitaire (Forwarding agent) Mandataire effectuant pour le compte d'un tiers chargeur ou réceptionnaire les formalités - et en particulier douanières - ainsi que les opérations nécessaires à l'exportation et à l'importation des marchandises.
Transport multimodal Organisation d’un transport mettant en œuvre plusieurs modes de transport différents (aérien, fluvial, maritime, router, ferroviaire).
  V
Vigie ou Sémaphore Poste de surveillance en bord de côte qui assure des missions de surveillance, de liaison et d'information, d'identification des navires, d'assistance à la navigation, de régulation du trafic maritime. La vigie assure une veille permanente (24h/24) et renseigne la capitainerie des mouvements de navires.
Vrac liquide Fret transporté et entreposé sous forme liquide plutôt qu'en baril ou contenant semblable.