Vous êtes ici

Exploitation portuaire

Avis de la capitainerie

Avis urgents aux navigateurs (AVURNAV)
Des Avis Urgents aux Navigateurs sont émis à l’attention des Capitaines des navires lorsqu’une situation portée à la connaissance de l’Autorité portuaire est de nature à compromettre la sécurité nautique.

Consignes aux usagers du Port

Consignes aux manutentionnaires et consignataires

La garde rapprochée des navires et des marchandises étant du ressort des consignataires et sociétés d’acconage, ceux-ci sont donc tenus de commettre cette tâche à des sociétés de gardiennage agréées par l’Autorité portuaire ou des éléments des forces de l’ordre (policiers ou gendarmes).
Les usagers sont en outre tenus de respecter scrupuleusement les dispositions de sécurité particulières prescrites par l’Autorité portuaire lors des opérations commerciales de denrées alimentaires et en matière de gestion des matières dangereuses. Il s’agit notamment de:

  •   L’isolement et du gardiennage des chantiers de débarquement ou de l’enlèvement de ces denrées et du respect de la réglementation, du transport et du stockage des matières dangereuses (Code IMDG et Règlement local).
  •   Les opérations de relève d’équipage ou de débarquement de passagers clandestins doivent respecter la réglementation en matière de Police d’immigration et la procédure mise en place en la matière.

Consignes aux capitaines de bateaux

A l’arrivée en zone de pilotage

  •   Tout navire arbore ses marques distinctives et le pavillon de sa nation. En outre, tout navire étranger arbore le pavillon ivoirien au mât de misaine.
  •   Tout navire en avarie et/ou dans l’impossibilité d’utiliser sa puissance et tous ses apparaux de manœuvre, de mouillage, d’amarrage, qui demande l’entrée en lagune, doit stationner au large du canal de Vridi jusqu’à ce qu’il obtienne du Commandant du port d’Abidjan, l’autorisation d’entrer.

A cet effet le Capitaine du navire doit faire parvenir au Commandant du port tous les renseignements susceptibles de l’éclairer suffisamment sur sa situation.

  •   Il est formellement interdit de mouiller une ancre dans la passe d’entrée du canal de Vridi et dans les zones interdites à l’intérieur du canal à moins de soixante quinze mètres (75m) des berges.

Pendant le séjour dans le Port

  •   Tout navire accosté ou en rade intérieure doit quitter son poste dans un délai maximum de trois (3) heures si l’ordre lui en est donné par le Commandant du port d’Abidjan sauf cas de force majeure constaté par ce dernier.
  •   Tout navire amarré dans le port d’Abidjan doit avoir en permanence un équipage minimum de sécurité et au moins un gardien à bord.
  •   Eviter de maintenir les échelles baissées ;
  •   La pratique du troc est interdite dans le port ;
  •   Exigez un service de gardiennage ;
  •   Prévenir les gardiens en cas de présence de personnes indésirables ;
  •   Contacter les services de sécurité sur les canaux 12 et 13 en cas de menace portant sur les biens et les personnes;
  •   L’hébergement de prostituées est interdit.

Avant l’appareillage

  •   Vérifier que des personnes n’ont pas embarqué clandestinement ;
  •   Contacter l’agent consignataire, la Police d’immigration et les services de sécurité du port sur le canal VHF 13 ou 12 en cas de présence de passagers clandestins à bord en vue des dispositions à prendre pour leur débarquement.

Acces au port

  •   Le libre accès sur les voies, les quais et les terre-pleins à l’intérieur de l’enceinte douanière du port d’Abidjan est interdit au public.
  •   Pour pouvoir pénétrer et circuler dans l’enceinte portuaire, toute personne ou tout engin doit être muni d’un titre d’accès délivré par le Commandant du port.